Histoire du Keno

Un jeu aux origines chinoises

C’est dans la Chine ancienne qu’auraient été découvertes les premières traces de ce jeu de hasard. Portant le nom de « Jeu de la Colombe Blanche », il s’agissait d’une activité visiblement très populaire durant la fameuse dynastie des Han. À cette époque, le pouvoir en place utilisait surtout le Keno comme un outil de taxation dans la mesure où il permettait de prélever de manière indirecte des « impôts » sur des recettes ou des salaires. L’argent ainsi obtenu permettait d’une part, de financer la construction de monuments historiques à l’instar de la Grande Muraille de Chine et d’autre part, d’armer et de rémunérer les armées locales lors des nombreux conflits intercontinentaux. Le Keno était donc clairement un instrument au service de l’Empereur qui se servait du côté ludique du jeu pour mettre la main sur les richesses de son peuple.

Le Keno s’occidentalise au fil des siècles

Plusieurs siècles après la dynastie des Han, le Keno débarque de manière assez timide sur le continent américain. La diaspora chinoise emporte avec elle ses coutumes locales. Ainsi, les émigrants contraints de fuir leur pays vers les États-Unis pour améliorer leurs conditions de vie ont fortement contribué à l’exportation de ce jeu. Par ailleurs, la popularité du Keno s’explique par le fait qu’il ait vu le jour dans l’état du Nevada, lieu important des jeux d’argent où ces derniers comptent de nombreux adeptes. Véritable point de rassemblement des amoureux du jeu, le Nevada a favorisé la démocratisation de ce jeu qui s’est ensuite mis en place partout ailleurs. Des réformes visant à légaliser le Keno dans le reste des États-Unis et l’hégémonie de Las Vegas (qui s’est peu à peu installée comme la ville internationale du jeu) ont permis au Keno de s’offrir une place de choix dans les sociétés occidentales, particulièrement consommatrices de toutes sortes de jeux d’argent.

Le changement des règles accompagné d’une évolution des grilles

Les règles du Keno ont connu quelques variations au fil du temps. Les sigles chinois du début ont été remplacés par des chiffres bien plus pratiques à distinguer pour les joueurs. Le nombre de sigles a été considérablement réduit puisqu’on en compte aujourd’hui 80, là où les grilles traditionnelles en dénombraient 120. Le Keno a donc été simplifié de manière significative afin d’en faire un jeu à la portée de tous. Les amateurs y trouveront leur compte et pourront gagner énormément d’argent et ce, peu importe la façon à laquelle ils ont l’habitude d’y jouer.

En France, la situation est quelque peu différente : la Française des jeux ne l’adopte qu’à partir de 1993 contrairement à ce que certains pensent, à savoir que ce jeu puisse être d’origine française. De nos jours, le Keno est considéré parmi les jeux de hasard les plus prisés partout à travers le monde.

Ne faites plus qu’un avec les plus gros gains disponibles sur les jeux de keno des casinos en ligne :